8 Comments

  1. Noémie
    25 septembre 2016 @ 19 h 56 min

    La technique qui consiste à harceler les amis pour qu’ils nous présente quelqu’un est la plus efficace ^^. Plus sérieusement , moi je trouve qu’entant qu’étudiant c’est plus difficile de trouver quelqu’un surtout quand tu veux quelque chose de sérieux parce que l’état d’esprit de nombreuses personnes à cette période là de leur vie c’est de consommer un maximum avant de se poser. Alors que pour moi le monde du travail j’ai l’impression que les gens ont l’air un peu plus réfléchi mais je n’aimerai pas tomber amoureuse au travail. Je pense qu’après il n’y a du coup plus rien à se dire en dehors de cet environnement.

    Sinon Tinder, c’est une pure logique de consommation rapide de l’individu du coup trouver quelqu’un de bien et d’intéresser par qqch de sérieux donc bien sur que c’est une technique assez chronophage pour trouver l’amour même si certains élus y arrivent. Mais ils sont très rares.

    Noémie xx

    Reply

    • AndreaM
      26 septembre 2016 @ 11 h 51 min

      hahahahaha harcelons nos amis !

      C’est vraiment étrange la période des études : on dirait que c’est cool de virevolter à droite et à gauche, d’avoir plein d’expériences mais les jeunes ne veulent pas nécessairement ça. Ça crée des quiproquos et des « ouais mais faut que je vive tu comprends ». Bref peut-être passer à côté d’une belle histoire…

      Reply

  2. Laponico
    9 septembre 2016 @ 10 h 27 min

    J’ai des potes qui ont vraiment du mal, passé un certain âge tu deviens difficile, les autres sont en couple, tes potes aussi, tu rentres dans un cercle vicieux…les sites de rencontre marchent plutôt bien, mais c’est du temps, et de la chance, et on peut vite entrer dans une routine « commerciale »

    Reply

    • AndreaM
      9 septembre 2016 @ 14 h 59 min

      C’est aussi mon impression, j’ai des amis qui ont quasiment 30 ans et ils disent qu’ils resteront célibataires tout le reste de leur vie. C’est triste, je trouve.

      Reply

  3. Floriane lov'in it
    6 septembre 2016 @ 4 h 15 min

    J’ai rencontré le mien au boulot équipe de 4 personnes, et pas le choix que de travailler ensemble c’est resté secret pendant 2 ans (en + 15 ans de différence d’âge) jusqu’à ce qu’on ouvre une boite ensemble et Ca fait 5 ans et on a une petite fille . Mais c’est pas toujours facile 😜.

    Reply

    • AndreaM
      6 septembre 2016 @ 10 h 11 min

      Oh ouah sacrée histoire ! J’ai travaillé avec mon homme, on a voulu tenir ça secret, on a tenu 2 mois hahahaha (Bon en même temps, c’était dans une association étudiante). Respect à vous deux 😀 Et bravo pour tout ce qui en a découlé !

      Reply

  4. Pauline
    5 septembre 2016 @ 15 h 20 min

    Il y a plusieurs points sur lesquels je suis d’accord avec toi et d’autre non…
    Déjà, il me semble que la loi française interdit les pratiques du genre « pas de relation sur le lieu de travail » et que si c’est répondu aux USA ça ne l’est pas en France…
    Mais c’est à vérifier.

    Ensuite, je ne crois pas que la meilleure période pour rencontrer quelqu’un soit pendant ses études car on est souvent amené à bouger, a déménager… Donc pas facile d’entretenir une relation dans ces conditions.

    Enfin, je ne pense pas qu’il y ait de meilleure période ou non. Je pense que la meilleure période c’est quand tu te sens bien toi meme, et que justement tu ne pense pas à avoir quelqu’un car tu es sacrément bien dans ta vie exactement comme tu es. C’est là que tu vas attirer les regards car la confiance en soi, la satisfaction personnelle attire autrui 😉

    Reply

    • AndreaM
      5 septembre 2016 @ 16 h 55 min

      Déjà merci d’avoir pris le temps d’écrire un commentaire 🙂

      Ahhhh c’est intéressant ce que tu dis sur la loi française, car ici (Montréal), ce n’est pas rare d’avoir cette clause (écrite ou non).
      Effectivement, si on veut découvrir le monde durant ses études, notamment avec un stage par exemple, ce n’est pas simple. Probablement que je n’y ai pas pensé car je connais plusieurs couples qui sont passés à travers ces périodes (un stage à tel endroit, le master à un autre et on se rend visite autant que possible) et puis, je ne sais pas quelle est la proportion d’étudiants qui déménagent ou bougent durant leurs études…Il faudrait se renseigner !

      Ahhhh je suis totalement d’accord avec toi sur ton dernier paragraphe. On m’a souvent dit « Le jour où tu seras assez bien et heureuse avec toi-même alors tu seras disposée à rencontrer quelqu’un de bien » 🙂

      Reply

Leave a Reply